Violente colère de la divinité Hëfiosso ce 22 novembre à travers une pluie symbolique : églises, écoles, arbres et humains foudroyés par le dieu du tonnerre

(Explications et bilan provisoire des dégâts dans l’Ouémé Plateau avec le dignitaire Bernard-Copé Dossa)


La pluie de ce lundi 22 novembre 2021 au Bénin a causé de par la colère du tonnerre d’importants dégâts matériels dans certaines régions du pays. Des arbres, maisons, écoles et même certains humains ont été foudroyés par ce phénomène peu ordinaire à Porto-Novo, Dangbo et autres.

 Approché, le haut dignitaire et historien Bernard-Copé Dossa ,qui avait annoncé l’événement peu avant , sur sa page Facebook donne des explications sur cet incident et évoque un bilan provisoire dans le département de l’Ouémé et du plateau.

C’est à travers cet entretien spécial qu’il a accordé à la rédaction de Info du moment. Lisez plutôt

Bernard-Copé Dossa

Bonsoir cher dignitaire , nous avons constaté qu’avant la pluie de ce lundi 22 novembre 2021, le tonnerre a dévasté beaucoup d’objets dont les maisons, les écoles , quelques arbres et cela a même touché certains humains. Dites nous quelles explications donnez-vous à ce phénomène peu ordinaire ?

La réaction du tonnerre appelé (Xëfiosso Kabiessi )  de ce lundi 22 novembre 2021 est avant tout justicière pour certains endroits, très protectrices pour d’autres et ailleurs très purificatrice pour l’environnement. Comme on pourrait le constater dans tout le Dahomey (Bénin) il y a eu des dégâts matériels suivi de pertes en vies humaines et quelques blessés. Comme explication nous devons savoir que ce 22 novembre 2021 est la date retenue par nous qui sommes des Soklounon pour vénérer en réactualisant le pouvoir  justicier de tonnerre sur le monde entier et notamment sur toute l’Afrique noire et ses territoires d’outre-mer soit sur les caribéens. Autrement il s’agit d’un culte endogène célébré ce jour par des prêtres de Vodoun Xëfiosso en vue de mettre des innocents sous la couverture divine face à la méchanceté des humains en cours dans le monde. Les maisons, églises et les  écoles renversées, y compris les personnes foudroyées, tous expliquent clairement l’état de lieux des impuretés spirituelles qui spolient en quelques sortes le bien-être et la chance des innocents.

vous qui êtes bien doué dans ce domaine, est-ce que vous avez vu venir ce phénomène ?

Personnellement j’ai vu venir cet événement plus précisément depuis trois jours et je me suis préparé pour l’accueil depuis l’autel clanique de Xëfiosso qui est le nôtre. Pour preuve, j’ai participé à moins de trois heures de cette fine pluie aux cultes de protections célébrées à cette occasion pour l’Afrique noire et sa disapora surtout pour le compte des pays de l’Afrique d’outre mer à savoir la Martinique et la Guadeloupe. Je crois l’avoir annoncé sur ma page Facebook et comme on pourrait constater, j’y ai laissé quelques séquences de vidéo en direct sur la célébration des cultes de ce jour.

Avez-vous une idée du bilan de tout ce qui a été dévasté partout où la pluie est tombée ?

Dans les départements de l’Ouémé et du Plateau nous totalisons à l’heure actuelle 47 arbres (palmiers, cocotiers, fromagers et akassia) foudroyés, deux infrastructures socio communautaires renversées (écoles et églises) suivi des deux mortes et une personne gravement blessée par le renversement d’un mur de maison.

A quoi peut-t-on s’attendre désormais après ce phénomène  ?

Le monde retourne à grand pas vers le règne de la justice divine et des humains trop malhonnêtes doivent savoir rectifier des comportements qui servent à sacrifier des vies  humaines pour leurs intérêts. La divinité Xêfiosso encore appelée archange St-Michel dans le jargon des autres est avant tout le ministre des armés au service du Sêgbolissa appelé Mahu ou Dieu selon les chrétiens. En célébrant ces précieux cultes dans l’intimité ancestrale des Odoudoua, ses prêtres vivant sur terre n’ont qu’un devoir patriotique et endogène qui reste les leurs: Évoquer le nom secret de Xêbiosso et lui recommander la protection des humains et de l’environnement. Il faut retenir qu’en dessous des  arbres ou des maisons ou encore des églises renversées y résident des esprits maléfiques domiciliés à ces endroits par complicité des personnes négatives.

Votre mot de la fin pour clôturer cet entretien

Au nom de toute la communauté Odoudoua & Xëfiosso (Kabiessi) j’exhorte les uns et les autres à la culture la paix avec leur prochain. Je les prie également à savoir faire la part des intérêts dans toutes les relations humaines sans compter de trop sur des pouvoirs maléfiques pour asseoir des règlements de compte. C’est bien le moment de rassurer des africains qu’à défaut de la protection des vies et des biens par une base militaire, l’Afrique peut désormais compter sur une intervention divine pour la protection de ses droits dans le monde surtout que des anciens sont décidés dans leur quête de pouvoir à mettre à la disposition de la jeune génération des moyens pour se plaindre et se faire protéger par des anges universels….

Merci a vous cher dignitaire.

Je vous remercie.

Propos recueillis par Ghislain Dossa Kakpo

782

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 1 =