Arts et cultures : Cotonou vit aux rythmes et aux couleurs du FINAB depuis ce mardi

Au Bénin, le festival international des arts du Bénin (FINAB) a été officiellement lancé ce mardi 23 avril 2024 à la place de l’Amazone à Cotonou à travers une conférence de presse. C’est parti pour six jours d’activités culturelles, artistiques et touristiques à Cotonou et plus précisément à la place de l’Amazone et au palais des congrès.

La ville de Cotonou brille déjà aux couleurs de la 2ème édition du Festival International des Arts du Bénin (FINAB). Devant les professionnels des médias nationaux et internationaux, le président du groupe empire et président du FInab a dévoilé ce mardi 23 avril, le programme des différentes activités et les délégations attendues sur la 2è édition.

Selon Ulrich Adjovi, cette année, Mr Brahim El-mazned , promoteur du festival Visa For Music au Maroc sera au FINAB, il y aura également la présence de Alif Naaba promoteur du REMA au Burkina Faso, Mamou Daffé, producteur et promoteur de Ségou arts, Salfo Sorè alias Jah press qui fait les kundé au Burkina Faso, DiDIER Awadi, artiste musicien et producteur et enfin Mr Abdoulaye Wade, expert en art contemporain et pendant près de 14 ans, commissaire à la biennale de Dakar.

« Les activités du festival seront axées sur plusieurs disciplines artistiques à savoir : La musique, la littérature, la mode, le cinéma, le théâtre et l’art plastique », a fait savoir le promoteur du festival. La gastronomie s’y est ajoutée cette année ainsi que l’implication des créateurs de contenus d’art sur les réseaux sociaux communément appelés influenceurs dans les différentes activités.

Le FInab, c’est du 23 au 28 avril 2024 avec des concerts d’artistes tous les soirs à la place de l’Amazone. Présent à la conférence de presse, le directeur des arts et de la culture, Blaise Tchétchao réitère le soutien du gouvernement au festival et lance un appel.

« Le festival des arts du Bénin est le dernier né du paysage artistique et culturel béninois promu par un privé. Le ministère du tourisme, de la culture et des arts soutient ce festival et au nom du ministre Jean-Michel Abimbola, je voudrais féliciter le groupe Empire pour avoir tenu le pari de l’organisation de la 2ème édition », a déclaré le représentant du ministre, avant d’inviter les uns et les autre à une grande mobilisation autour du festival

Le village du festival est érigé à la place de l’Amazone avec l’animation depuis hier de la foire du festival dénommée Tokp’art, inaugurée également ce mardi avec plus de 240 exposants déjà.

Ghislain Dossa Kakpo

255

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 − 9 =