8ème Assemblée Générale biennale de l’APNAC : voici les grandes recommandations de Cotonou

(Le président Louis Vlavonou élu à la tête du réseau)

La huitième Assemblée Générale du réseau des Parlementaires Africains contre la corruption en Afrique a prit fin ce jeudi 28 juillet 2022 à l’hôtel Azalaï de Cotonou. Au terme des échanges qui ont porté sur les voix et moyens pour lutter contre la corruption en Afrique, les parlementaires se sont entendus sur plusieurs résolutions.

L’ Assemblée générale réaffirme que l’APNAC a entre autres, pour mission de renforcer la lutte contre la corruption et de faire entendre la voix des parlementaires africains sur le sujet ; prends acte des rapports présentés par les Sections nationales; salue l’engagement individuel et collectif des sections nationales en vue d’une lutte efficace contre la corruption en Afrique ; rappelle le danger que représente la corruption pour le bien-être des populations et pour le développement des sociétés africaines ; note que la corruption met en péril la démocratie, la gouvernance et les droits de l’Homme en affaiblissant les institutions sur lesquelles se fondent les sociétés justes et équitables ; souligne que l’éradication de la corruption en Afrique permettra la réalisation des objectifs de développement durable, la réduction de la pauvreté, le développement humain et l’accès aux services sociaux de base ; soutient que les politiques de reddition des comptes et la transparence dans la gestion des affaires publiques favorisent la bonne gouvernance et participent de ce fait, à l’éradication de la corruption ;

l’Assemblée Générale a réaffirmé également la nécessité pour les Parlements de prendre une part active dans le dispositif de lutte contre la corruption et de collaborer avec les institutions financières nationales, internationales, ainsi que les organisations de la société civile partageant les mêmes objectifs ; se réjouit de l’adhésion à l’APNAC-Afrique, de la République centrafricaine ; prends acte du renouvellement de son Conseil d’administration ; s’engage à promouvoir la présence des femmes dans les instances dirigeantes de l’APNAC-Afrique ; invite le Conseil d’Administration nouvellement élu à établir et rendre public, dans les meilleurs délais, son agenda pour les deux (02) prochaines années ; insiste sur la nécessité de procéder à la relecture diligente des textes régissant l’APNAC-Afrique, en y intégrant entre autres, l’Afrique du nord et la possibilité d’augmenter le nombre de membres du Conseil d’administration ; exhorte le Conseil d’administration à identifier des partenaires techniques et financiers et à renforcer le secrétariat exécutif pour l’atteinte des objectifs de l’APNAC et enfin décide que la prochaine Assemblée générale se tiendra en 2024 en Côte d’Ivoire.

Par ailleurs, l’Assemblée Générale biennale de Cotonou a décidé de confier la destinée de l’APNAC-Afrique au Président Louis Gbèhounou VLAVONOU. Il sera accompagné dans cette tâche en plus des huit autres membres du Conseil d’administration issus de quatre régions d’Afrique et du Vice-président en la personne de Édouardo NAMBURETE député Mozambicain.

Ghislain Dossa Kakpo

102

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
39 ⁄ 13 =