Tournée gouvernementale au sujet de la cherté de la vie au Benin : le ministre Raphaël Akotegnon fait le point de l’étape d’Avrankou et lance un appel

Exif_JPEG_420

Les populations de la commune d’Avrankou ont reçu samedi 14 mai 2022, quelques membres du gouvernement et les députés notamment de la 20ème et 19ème circonscription électorale. Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la tournée gouvernementale sur la flambée des prix de premières nécessités. Raphaël Akotègnon membre de l’équipe gouvernementale et ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale a, devant la presse fait le point et lancer un appel à l’unité autour de la production locale.

Les populations d’Avrankou sont imprégnées des causes liées à la cherté de la vie au Bénin. C’était à l’occasion de la tournée gouvernementale qui a eu lieu samedi 14 mai 2022 dans ladite commune.

Conduite par la ministre Adidjatou Mathys, la délégation composée de ministres, députés, directeurs départementaux et membres du conseil communal a expliqué les causes liées à cette cherté et les différentes mesures sociales prises par le gouvernement.

Il est à retenir selon les explications du ministre que la Covid-19, le terrorisme et la guerre entre l’Ukraine et la Russie sont entre autres facteurs à la base de cette cherté de la vie non seulement au Bénin mais aussi dans d’autres pays du monde.

Pour ne pas laisser les populations abandonnées, fait comprendre l’autorité, le gouvernement béninois a sponsorisé à hauteur de plus de 120 milliards Francs CFA, ces produits qui deviennent désormais rares sur le marché.

Invitant la population au calme, le patron des maires et préfets du Bénin a invité les uns et les autres à privilégier la production locale.

« Nous devons produire ce que nous consommons» , a dit l’ancien député béninois. « Parce-que nous ne sommes pas producteurs, soit nous subissons la pénurie ou soit la flambée des prix», a-t-il poursuivi. «Si nous nous employons à produire à suffisance, nous serons à l’aise et nous allons éventuellement exporter le surplus», a-t-il conclu.

Parmi les autorités présentes à cette séance de sensibilisation figurent aussi, le ministre de l’énergie Jean-Claude Houssou, le secrétaire général adjoint de la présidence Mr Aristide Djidjoho, les députés Kouwanou Mathias, Paulin Gbenou, le maire de la commune d’Avrankou et autres. La principale communication est donnée par la ministre du travail et de la fonction publique Adidjatou Mathys.

Ghislain Dossa Kakpo

246

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 − 19 =