Présidentielle 2021 au Bénin : Les partis politiques demandent une faveur à Patrice Talon


Dans moins d’un an, les béninois iront aux urnes pour élire leur président de la république. Une élection présidentielle qui s’annonce comme un scrutin à sens unique vu que l’actuel code électoral trace déjà une victoire presque acquise pour le parti au pouvoir.


En effet, le système de parrainage qui figure actuellement dans le code électoral oblige les prochains candidats à recueillir au moins 16 signatures des 77 maires ou des 83 députés à l’Assemblée Nationale avant de prétendre se présenter à la présidentielle. Lorsqu’on sait qu’il sera difficile ou presque impossible pour certains partis ou candidats de se présenter à cette élection avec ce principe encore que  presque tous les maires et surtout tous les députés sont malheureusement de la classe de la mouvance, des inquiétudes s’annoncent et les partis politiques alertent déjà.


Ce mercredi 03 juin 2020 à l’occasion d’une séance de concertation qui devrait permettre au chef de l’État de recueillir l’avis des partis politiques sur la loi 2020 -13 portant interprétation et complétant la loi 2019-43 du 15 novembre 2019 portant code électoral en République du Bénin , la question de parrainage a été évoquée en thème de doléance à l’endroit du chef de l’État Patrice Talon.


Selon des sources proches d’un parti politique, il a été demandé au chef de État de plaider pour que la disposition relative au parrainage soit sautée du code électoral , ceci pour la stabilité et la paix lors de la prochaine présidentielle. A ce sujet, les discussions n’ont pas évoluer puisque le chef de l’État a souhaité apprend- t-on que cela fasse objet d’une autre rencontre. Les partis politiques bénéficieront effectivement de cette faveur ? La question reste posée et les uns et les autres seront bientôt édifiés.


Loris S. Mahouton

458

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =