Œuvres sociales dans l’Ouémé plateau : L’IAMD microfinance appuie 4 communes de 400 tables et bancs

Comme à son habitude, la structure IAMD microfinance est à nouveau venue en aide aux communes de sa clientèle cible à travers le don de mobiliers scolaires pour impacter positivement environ 1000 élèves à la grande satisfaction du monde éducatif.

Autrefois orientés vers les individus, l’approche a changé cette année pour permettre que l’action sociale annuelle dédiée aux populations atteigne un plus grand nombre et sur un long terme. En tant que telle, c’est les écoles qui bénéficient des fruits des bénéfices dégagés cette année par l’IAMD-Microfinance (Institut Africain d’Application des Méthodes de Développement en microfinance).

Conscient de ce que les mobiliers manquent aux apprenants dans toutes les localités du Pays, la structure qui œuvre dans le social depuis 1997 a sillonné quatre communes ce vendredi 03 décembre 2022, pour la remise des dons de tables et bancs.
Il s’agit des communes de Porto-Novo, Avrankou, Akpro-Missérété toutes dans le département de l’Ouémé et la commune d’Adja-Ouèrè dans le département du plateau.
Selon la répartition, la commune de Porto-Novo a bénéficié de 150, 100 pour Avrankou ainsi que celle d’Akpro-Missérété et 50 pour la commune d’Adja-Ouèrè.


Partout où la délégation conduite par le président du conseil d’administration passait, la joie était à son comble. La délégation a été Accueillie dans chaque région par les représentants des bénéficiaires à savoir : les autorités communales, les chefs des régions pédagogiques et les directeurs et directrices d’écoles.
Cela s’est passé dans toutes les 4 communes à travers un cérémonial fort simple.


En effet, Pierre Egbléa, Président du Conseil d’Administration de l’IAMD prend la parole pour féliciter et remercier les autorités politico-administratives de même que le gouvernement pour les nombreux efforts qu’ils consentent afin de relever les défis de développement amorcés depuis un moment. Il poursuit en annonçant le contexte de l’acte avant de promettre faire mieux les prochaines fois. «Ce n’est qu’un début», fait savoir le président du conseil d’administration de l’IAMD microfinance. « Nous sommes motivés à vous accompagner et faire plus les fois prochaine », assure-t-il à chacune des étapes de la tournée.


A sa suite, madame Koukpo Christiane épouse Ahoumènou, Directrice de la structure présente le contexte et invite les bénéficiaires à en faire bon usage afin de les motiver à poursuivre dans la même direction et impacter plus de personnes avec ces œuvres sociales. «L’IAMD microfinance s’est donnée depuis plusieurs années la mission de faire des œuvres sociales. A la fin de chaque exercice donc, une partie du résultat y est réservée », a précisé la directrice de l’IAMD microfinance. « Et cette année, la structure a prévu doter les écoles de tables et bancs» explique-t-elle.


La Directrice de l’IAMD va par la suite inviter les bénéficiaires à faire bon usage des dons reçus car c’est cela qui va les motiver à en faire plus.
Pour la suite, les bénéficiaires à travers les Chefs des Régions pédagogiques et les autorités politico-administratives prennent la parole pour boucler la phase des allocutions.


Dans les 4 communes, ils expriment leur gratitude à cause du grand vide que vient combler ce geste de l’IAMD. Ils saluent l’acte que tous qualifient d’inédit puis formulent des remerciements et des prières à l’endroit des donateurs avant de promettre d’en faire bon usage.
Puis s’ouvre la phase de signature conjointe et de remise officielle des bordereaux qui sanctionnent la clôture du cérémonial.


Soulignons que l’IAMD microfinance est créé en 1997, il est basé dans le département de l’Ouémé, il a 6 agences dont 3 dans l’ouémé à savoir les agences d’akonboè, d’avakpa et d’avrankou. Dans le département du plateau il a une agence à Ikpinlè. Il vient de percer les départements de l’atlantique et du littoral avec respectivement une agence à Abomey-Calavi puis une autre à Saint Michel à Cotonou.

Ghislain Dossa Kakpo

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 25 =