Projet « Porto-Novo Ville verte » : une course relais unit les écoliers autour du développement durable

Exif_JPEG_420

Dans le cadre du projet Porto-Novo ville verte, une course relais est organisée samedi 29 mai 2021 à l’intention des écoliers des quartiers Agbokou 1 et Agbokou 2 situés dans le 2ème arrondissement de Porto-Novo. Ces apprenants ont été sensibilisés à travers cette discipline sportive entre autres sur la protection de l’environnement. Les meilleurs ont été primés à la fin de l’activité.

Les écoliers après la courses relais

Le sport pour promouvoir le développement durable. Samedi 29 mai 2021, près de 300 écolières et écoliers venus des quartiers Agbokou 1 et Agbokou 2 situés dans le 2ème arrondissement de Porto-Novo sont livrés à une course relais, au niveau de la berge lagunaire située non loin de la mairie de Porto-Novo. Cette compétition sportive est une activité qui s’inscrit dans le cadre du projet Porto-Novo ville verte. Elle permet d’impliquer à travers le sport, les écoliers dans le processus du développement durable notamment l’amélioration de l’environnement urbain de Porto-Novo et la sauvegarde des écosystèmes lagunaires.

Le maire de Porto-Novo entouré

Après la phase sportive qui a permis à chaque compétiteur de courir pendant environ deux minutes, les écoliers ont eu droit également à une phase de sensibilisation. C’est le maire de la ville de Porto-Novo Charlemagne Yankoty qui s’est livré à cet exercice à travers son message. « C’est vrai qu’il est beau d’avoir une lagune, c’est beau d’avoir un environnement tel que nous l’avons, mais c’est encore mieux si on peut agir pour préserver cet environnement et faire en sorte que ce soit meilleur pour les générations futures » a lancé l’autorité communale.

 « …Aujourd’hui, ce n’est pas bon qu’on jette des ordures n’importe comment » poursuit l’édile de la ville. « Nous avons des terre-pleins centraux, nous avons notre cadre de vie. C’est facile que les gens jettent les choses n’importe comment. C’est le lieu de nous sensibiliser pour que cela ne se répète plus », ajoute la première autorité de la ville.

Une activité qui s’est déroulée dans une ambiance de gaieté et de satisfaction, relève Jérôme Bertrand-Hardy directeur de l’Agence Français de Développement pour le Bénin, partenaires financiers du projet. « Je suis spécialement heureux d’être avec vous ce matin et avec tous ces enfants qui sont venus courir. Un des points caractéristiques du projet «Porto-Novo ville verte», c’est qu’il cherche à travailler avec toute la population concernée. Et voir aujourd’hui tous ces enfants qui nous entourent, est particulièrement encourageant et réconfortant », a-t-il laisser entendre.

                                  Les meilleurs compétiteurs à la fin de la course

Au thème de la compétition, les trois meilleures écoles ont été primées aussi bien dans la catégorie des garçons que des filles. Au niveau des garçons, l’Epp Gin Adikpo vient en tête suivie de l’Epp Agbokou Kpakpassa. Pendant ce temps, l’Epp Agbokou 3/A vient en troisième position. Dans la catégorie des filles cette fois-ci, l’Epp Agbokou Kpakpassa vient en tête. L’Epp le prodige vient en deuxième position et enfin Epp Agbokou 3/A vient également en troisième position.

La première de la catégorie fille

 Cette course relais intervient après celle organisée le 20 février 2021 dans le premier arrondissement de la ville de Porto-Novo et toujours dans le cadre dudit projet. Le projet « Porto-Novo ville verte » est un projet de développement urbain durable, conçu entièrement par la ville de Porto-Novo avec l’appui des partenaires de la coopération décentralisée. C’est un projet qui prend en compte, la planification urbaine, l’aménagement des zones périphériques ; la préservation des écosystèmes de la berge lagunaire et les conditions d’adaptation de la ville de Porto-Novo aux changements climatiques.

Ghislain DOSSA KAKPO

401

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 26 =