Législatives de janvier 2023 : la cour constitutionnelle sauve le parti d’opposition “les démocrates”

Une première victoire pour le parti les démocrates. La formation politique de l’ancien président Boni Yayi vient d’obtenir gain de cause suite à son recours à la cour constitutionnelle contre la direction générale des Impôts.

La cour vient de rendre son verdict au terme d’une audience qui a démarré a 09h, suspendue aux environs de midi et reprise à 16h. Hier, la commission électorale avait invalidé la liste du parti les démocrates pour faute de 4 attestations fiscales qui manquaient au dossier.

Ce qu’il faut retenir désormais est que les démocrates sont autorisés à remembrer leur liste en remplaçant les 04 candidats qui ne sont pas à jour vis à vis du fisc par d’autres.

Ghislain Dossa Kakpo

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 25 =