Cotonou : l’Association New Leader célèbre les Mérites de ses athlètes à travers la 2ème édition de sa fête de reconnaissance et de retrouvaille

Exif_JPEG_420

(L’honorable Sèdami Mèdégan Fagla réhausse la taille de l’événement de par sa présence)

A Abokicodji, l’un des quartiers situé dans le quatrième arrondissement de Cotonou, l’Association sportive New Leader regroupant les personnes handicapées a célébré samedi 25 juin 2022, la 2ème édition de sa fête de retrouvaille et de reconnaissance envers ses athlètes.

Les personnes handicapées réunies au sein de l’Assomption sportive New Leader étaient en fête à Cotonou ce samedi. Cette réjouissance annuelle qui est à sa 2ème édition est une initiative qui vise à célébrer et encourager les efforts et mérites des athlètes de l’Association après une année d’activité et de compétition sportive, selon les explications du président de l’Association.

«On organise chaque année cette réjouissance pour requinquer nos athlètes handicapés afin de les réconforter pour tout ce qu’ils ont eu à faire pendant l’année sportive», a laissé entendre, le président ATCHOUA Marius.

ATCHOUA Marius, Président de l’Association New Leader

En effet, les athlètes de l’Association ont remporté plusieurs médailles en or, en bronze et en argent lors du dernier championnat national. Ce qui a permis à l’une des athlètes de participer au dernier J.O Paralympiques, Japon, 2021. C’est pourquoi, cette deuxième édition de ladite fête est placée « sous le signe de la reconnaissance des efforts des athlètes», va conclure le président ATCHOUA Marius.

L’honorable Sèdami Mèdégan Fagla au milieu

Cette deuxième édition de la fête de réjouissance et de reconnaissance a connu la présence de plusieurs autorités dont le chef dudit quartier DANDJINOU Délé Razack, et surtout la présence de l’honorable Sèdami Mèdégan Fagla qui a non seulement communié avec les membres de l’Associaption sportive New Leader mais est restée jusqu’à la fin des activités. Ce qui témoigne de l’importance qu’elle accorde à ces personnes en situation d’handicap au Bénin.

Ghislain Dossa Kakpo

164

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 − 5 =