60ème édition de la Biennale de Venise : Tout savoir sur le titre et le concept du Pavillon Béninois

Le Gouvernement du Bénin, à travers le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts, s’active pour la participation du Bénin à la 60ème Exposition Internationale de la Biennale de Venise, prévue du 20 avril au 24 novembre 2024. 

Une première participation qui marque l’engagement du Bénin à promouvoir activement sa scène artistique et culturelle, et qui s’inscrit dans le cadre de la restitution, en 2021, de 26 Trésors Royaux spoliés lors de la conquête coloniale du Royaume du Danxomè par la France. L’exposition “Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui : De la Restitution à la Révélation” qui s’en est suivie à Cotonou et dont le volet contemporain poursuit son itinérance dans plusieurs pays du monde, a préparé le terrain pour la présence du Bénin à la Biennale de Venise. 

Ainsi, intitulée “Everything Precious Is Fragile”, l’exposition explore la riche histoire du Bénin à travers les thèmes de la traite négrière, de la figure de l’Amazone, de la spiritualité et de la religion Vodun. Elle aborde également le monde contemporain avec la philosophie Guèlèdè, et met spécifiquement en valeur la notion de « rematriation » – traduction féministe de l’idée de la restitution de connaissances. 

Détails sur les artistes qui représenteront le Bénin dès le 20 avril prochain

Moufouli Bello

 Juriste devenue artiste, connue pour ses peintures figuratives bleues distinctives qui explorent les constructions sociales de l’identité, Moufouli Bello a étudié au Fresnoy–Studio National des arts contemporains et poursuit actuellement un doctorat en arts visuels.

Chloé Quenum (née à Paris en 1983)

 Artiste avec une formation en anthropologie de l’écriture, dont le travail aborde des questions politiques, sociales et écologiques de manière poétique, Chloé Quenum est diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris et de l’École des hautes études en sciences sociales(EHESS).

Ishola Akpo (né en 1983, vit à Cotonou, Bénin)

 Ishola Akpo est un artiste visuel qui expérimente différents médiums, mélangeant modernités et traditions, pour créer des métaphores plurielles. La frontière entre réalité et fiction, identités fixes et multiples, reste au cœur de sa démarche.

Romuald Hazoumè (né en 1962, vit à Cotonou, Bénin)

Mondialement connu pour ses masques faits à partir de bidons d’essence usagés en plastique, Romuald Hazoumè est un artiste engagé dont l’œuvre s’enracine profondément dans le contexte social, politique et culturel du Bénin, mais aussi dans celui du monde globalisé. Ironiques et séduisants, ses masques-bidons sont chargés d’un contenu critique, mettant en scène le bidon comme objet culte de Porto-Novo tandis que ses installations sont toujours signifiantes et révélatrices d’un état du monde.

Source : Gouvernement du Bénin

284

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 3 =