Préfecture de l’Ouémé: 07 qualités que le personnel retient de Joachim Apithy, préfet sortant

A l’occasion de la passation de service entre le préfet sortant et la préfète entrante jeudi 03 juin 2021 à la préfecture de l’Ouémé, le personnel a à travers son porte-parole Monsieur Souyou Charles ressorti sept qualité qu’il retient du préfet sortant.

Joachim Apithy au milieu du personnel et des populations

Joachim Apithy a été une école de sagesse pour le personnel de la préfecture de l’Ouémé en 05 ans. Jeudi 03 juin 2021, le personnel de cette institution l’a fait savoir lors de la passation de service entre Marie Akpotrossou, la nouvelle patronne des lieux et son prédécesseur Joachim Apithy.

Pour le représentant du personnel, Joachim Apithy part de la préfecture de l’Ouémé en laissant des qualités dignes d’un homme rassembleur et surtout qui aime privilégier le dialogue. Dans son discours qui visiblement a été lu avec un sentiment de fierté et de reconnaissance, le porte-parole du personnel a ressorti 07 comportements qui ont fait de Joachim Apithy, un homme à la hauteur de la tâche qui lui est confiée mais aussi, un homme doté de sagesse.

« Monsieur le préfet, nous avons appris de vous, comment recevoir de coup sans en donner, comment dialoguer avec son bourreau, nous retenons de vous, comment tendre la main aux contradicteurs, nous retenons aussi de vous, comment travailler avec efficience malgré les embûches, nous avons appris de vous, l’esprit de partage, nous avons appris de vous, l’esprit de pardon, nous avons appris de vous, l’esprit de cohabitation pacifique », a laissé entendre Souyou Charles avant de lui rendre hommage pour ses qualités qu’il est arrivé à instaurer au sein de l’équipe.

« Je salue votre humilité, votre esprit de partage et de dialogue car le commandement vous a donné la possibilité de frapper. Cependant, vous dialoguez et conseillez au besoin » a-t-il relevé. Avant d’être préfet du département de l’Ouémé, Joachim Apithy a été membre du personnel, chef service, sous-préfet puis préfet. Après 05 ans passés à la tête de cette préfecture, il passe la main à Dr Marie Akpotrossou, membre du parti Union démocratique pour un Bénin nouveau (UDBN) et enseignante à la faculté des droits et sciences politiques de l’Université de Parakou au nord du Bénin.

Ghislain DOSSA KAKPO

124

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 ⁄ 6 =