Porto-Novo : bientôt le festival « Porto nomade » pour promouvoir le tourisme responsable

Exif_JPEG_420

(L’association culturelle Ouadada – Bénin et l’association Art Osons de Cergy Pontoise annoncent la première édition pour début janvier 2022)

Dans le cadre du projet ateliers d’art  éclosion urbaine qui a démarré depuis mi-septembre 2021 dans la ville de Porto-Novo, il sera organisé en janvier 2022 dans la même ville, un festival pour promouvoir le tourisme responsable. Dénommé « Festival Nomade ». Il s’agit d’une initiative de l’Association culturelle Ouadada- Bénin en collaboration avec l’association Art Osons  de Cergy pontoise en France.

Porto-Novo la capitale du Bénin sera aux sons et aux couleurs du tourisme responsable début janvier 2022. Si les dates ne sont pas encore officiellement annoncées, on en sait un peu plus sur l’organisation de ce festival ;  une première en Afrique. S’inscrivant dans le cadre du projet ateliers  d’art éclosions urbaines, ce festival va réunir « tous les acteurs qui œuvrent dans le secteur du tourisme responsable »  selon les explications de Gérard Bassalé, président de l’association Ouadada-Bénin, mercredi 13 octobre 2021 à la presse.

Gérard Bassalé

Le tourisme responsable explique-t-il est « contrairement au tourisme de masse,  un tourisme qui est respectueux de l’environnement, c’est un tourisme écologique, un tourisme qui rapproche les voyageurs ou les touristes près des populations, il s’agit  d’un tourisme qui permettra de partager quelques moments conviviaux avec les habitants ainsi que leur vécu quotidien »

Ce festival va rassembler des acteurs aussi bien du Bénin, des pays voisins ainsi que ceux des autres pays du monde qui œuvrent dans ce domaine du tourisme responsable. L’évènement va se dérouler à Porto-Novo et plus précisément à la place Bayole, et dans les différents quartiers qui longent la berge Est de Porto-Novo.

Pour Bastien Lagneau, Coordinateur Général de l’association Art Osons basée à Cergy Pontoise en France, de nombreuses créations artistiques communes entre les artistes des deux associations sont annoncées également dans le cadre du festival. « Il s’agit pour nous de venir échanger avec les artistes qui œuvrent déjà sur les places vodouns depuis des années, créer les rencontres avec les artistes de l’association Art Osons, afin de créer ensemble des fresques murailles et aussi des réalisations artistiques communes dans le cadre du festival Porto Nomade », a-t-il laissé entendre.

Bastien Lagneau

Outre le festival « Porto Nomade » inclu cette année dans la 7ème édition du projet ateliers d’art éclosions urbaine, il est prévu également une activité dénommée « Les sentinelles du climat ». Cette activité va permettre aux artistes sélectionnés par le biais d’un appel à candidature de  réaliser des œuvres qui vont être installées le long de la berge lagunaire de Porto-Novo, «ces œuvres permettront à la population d’être alertée par rapport à l’inondation», renseigne Gérard bassalé.

 Bien avant ces deux activités, le projet Ateliers d’art éclosion urbaine a participé cette année à la rénovation complète de la place Vodoun Gbèloko en septembre 2021. Le thème sur lequel travaillent les artistes cette année est intitulé « Retour et devenir des biens culturels »

Ghislain Dossa Kakpo

529

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 6 =