Coopération entre Porto-Novo et les villes du Nigeria : des sujets d’ordre économique et culturel abordés par l’ambassadeur du Nigeria et le maire Charlemagne Yankoty


A Cotonou, le maire de la commune de Porto-Novo Charlemagne Yankoty est reçu vendredi 24 septembre 2021  en audience par l’ambassadeur du Nigeria près le Bénin. Les sujets d’ordre économique et culturel étaient au menu des échanges.


Charlemagne Yankoty décidé à faire bénéficier à Porto-Novo les atouts économiques et culturels du grand voisin de l’est qu’est le Nigeria. Vendredi 24 septembre 2021, le maire de la municipalité de Porto-Novo en a longuement discuté avec le nouvel ambassadeur du Nigeria près le Bénin Tukrur Yusuf Buratai.


Cette audience accordée à l’édile de la ville de Porto-Novo intervient quelques jours après que le diplomate nigérian est reçu au cabinet du maire Charlemagne Yankoty. A Cotonou ce vendredi, les deux personnalités ont scruté ensemble les différents atouts économiques et culturels pouvant faire objet de partenariat entre la ville de Porto-Novo et les autres villes du Nigeria.


L’autorité Communale est bien consciente que Porto-Novo, dont «les barrières linguistiques ne posent aucun problème pour pouvoir se rapprocher du Nigeria», a bien besoin de coopérer avec ce grand pays. «Redynamiser cette coopération donnera un atout économique à la ville de Porto-Novo qui est déjà une ville commerciale», pense le maire.


Au plan culturel, Charlemagne Yankoty a souhaité l’implication du nouvel ambassadeur également dans la prochaine édition du festival international de Porto-Novo. Les deux hommes politiques en ont discuté également à l’audience. «Lorsqu’on sait que Porto-Novo organise un évènement majeur, c’est à dire le festival international de Porto-Novo initié par l’ancienne mandature et qui, chaque année voit participer les groupes du Nigeria, les personnalités politiques du Nigeria, nous avons voulu que ça continue et cela ne saurait devenir une réalité sans l’implication de son excellence monsieur l’ambassadeur», reconnaît l’autorité.


Les deux hommes ont aussi abordé ensemble les questions de sécurité liées aux nigérians vivant à Porto-Novo . A la fin des échanges dont l’ambassadeur a trouvé «assez fructueux»,  un comité tripartite sera bientôt mis en place pour renforcer cette coopération.


Ghislain Dossa Kakpo

250

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 23 =