Concours Miss beauté noire Bénin : la lauréate de la troisième édition connue

(L’organisation de l’édition de 2021 est un exploit pour l’ONG African Pride Bénin après une année blanche)

 Au Bénin, la phase finale du concours Miss beauté noire organisée chaque année par l’Ong African Pride Bénin s’est déroulée samedi 21 août 2021 à la maison internationale de la culture avec le sacre de Anifath Aklé comme lauréate.

L’ONG African Pride Bénin immortalise la troisième édition du concours Miss beauté noire Bénin. A l’issue de la phase finale qui a réuni un monde impressionnant autour des candidates venues de tous les départements du Bénin, c’est la candidate N°8 qui gardera la couronne de la Miss pendant un an. Anifath Aklé, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a pris le devant sur ses challengers et a su bénéficier, grâce à ses savoir-faire l’admiration des membres du jury.

Jugées sur leurs différents passages devant le public notamment en pagne tissé baoulé de la Côte d’Ivoire offert par la marraine Honorine Gnamien Hodonou et mis en valeur par le styliste Brice Kokossou , leurs compétences culturelles, l’admiration du public et surtout la maîtrise du thème sur lequel repose la compétition, les 09 candidates en compétition pour la phase finale ( parce-que trois ont enfreint aux lois règlementaires de la compétition) ont toutes fait preuve, devant un jury composé de six membres, de leur détermination à lutter contre la dépigmentation et promouvoir la beauté noire, objectif principal de ce concours.

La première dauphine a pour nom Houvenou Ilva, la 2ème dauphine a pour nom Capo Chichi Ferbelle et la Miss FairPlay a pour nom : Egounlety Nathalie. La Miss part avec une moto, des pagnes wax, des gels de douche, pommades pour les soins du corps, sacs à main, colliers en perles et autres. Les autres dauphines et la Miss fair-play reçoivent une cuisinière et beaucoup d’autres lots. Outre ces récompenses, toutes les 4 premières finalistes bénéficient d’un bon de formation à l’auto-école saint Camille et d’une bourse de formation en informatique au centre Barthman communication.

Les organisateurs ont réussi à tenir la troisième édition après une année blanche

C’est un exploit pour l’ONG African Pride Bénin d’organiser la troisième édition. L’édition de 2020 n’a pas pu se tenir à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19. Cette année, cette organisation non gouvernementale qui lutte à travers cette initiative contre la dépigmentation de la peau a su malgré tout gagner le pari de l’organisation et ce, dans le strict respect des gestes barrières contre cette pandémie mondiale. Aussi, le public a massivement fait le déplacement pour accompagner l’initiative.

L’édition 2021 a été rehaussée notamment par la présence des autorités de la ville de Porto-Novo dont le chef service jeunesse, sport et loisirs , mais aussi et surtout la présence  de Félicien Hounkanrin, directeur départemental Ouémé des sports et loisirs et parrain de l’ONG, la présidente d’honneur Mouchidath fassassi venue d’Italie, le président d’honneur Is Deen Kakoko venu des USA. La compétition de cette année Parrainée par Monsieur Béhanzin Fabrice venu de la France et soutenue également par la marraine Honorine Gnamien Hodonou venue de la Côte d’Ivoire a porté sur le thème « Pratique de la dépigmentation sur les enfants : Approches de solutions pour son éradication».

Ghislain Dossa Kakpo

557

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. SOHOUNDE Ulrich Elysée dit :

    Un événement très riche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =